Accéder au contenu principal

Pour faire suite au conseil municipal du 27 mars 2017


En préambule du conseil municipal du 27 mars 2017, le maire s'est exprimé sur le sujet du projet de fermeture du bureau de la poste d'Ergué Gabéric, répondant ainsi aux diverses actions qui commencent à se faire sur la commune.

A cette occasion il a pu  rappeler les différentes étapes du projet et confirmer les dires.

A savoir:  
- La direction de la poste a pris contact avec le maire en avril 2016 et lui a parlé d'un projet de restructuration du service de la poste sur la commune sans évoquer à ce stade de projet de fermeture   du bureau de poste.
- Une seconde rencontre a été organisée en novembre  2016, ou des hypothèses de redéploiement des services postaux sur la commune ont été évoquées et  la direction de la poste a adressé un courrier au maire fin décembre 2016, dont il a fait lecture en exprimant le souhait de fermer le bureau de poste d'Ergué Gabéric, du fait de la baisse significative de l'activité.

Dans ce courrier, la direction de la poste a fait 2 propositions:
- Fermeture du bureau de la poste de Pen Ergué
- Développer le service de proximité de la poste avec tous les services sauf les services de banque postale : des relais poste. Ce service sera proposé au Rouillen, dans la supérette de Lestonan et au bourg.

Il a aussi à cette occasion dit qu'il était pour le maintien d'un service public de la poste sur la commune.
Le maire n'a pas répondu pour l'instant à ce courrier et n'aurait pas traité rapidement ce dossier du fait de problème de santé début d'année 

Voici les suites qu'il a annoncé donner :
- Le bureau municipal va rencontrer le directeur de la poste lundi prochain (3 avril) afin d'avoir des explications. L'opposition municipale sera représentée par Sylvaine Frenay lors de cette réunion.
- Une délibération aura lieu lors du conseil municipal du 29 mai 2017, et le maire organisera, peut être,  une réunion publique afin d'échanger avec la population avant ce conseil municipal.

Nous restons mobilisés.

Le collectif





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mise en place du collectif "sauvons la poste d'Ergué Gabéric"

Suite à la réunion du 20 mars qui a acté la constitution d’un collectif de défense de la poste à Ergué-Gabéric, une quinzaine de personnes se sont réunies jeudi 23 mars en vue de préciser les buts du collectif et les actions à envisager. 
Après un échange d’informations, les présents ont convenu de mettre en place le collectif. Un texte de pétition (ci joint) a été rédigé et validé. Il sera proposé à la signature des habitants de la commune et usagers de la poste d’Ergué-Gabéric. Les pétitions seront proposées dans les lieux de passage comme les places publiques, la sortie de la poste et aussi dans les commerces volontaires ainsi qu’en porte-à-porte.
Une pétition en ligne est également créé : Pétition en ligne cliquez ici   Les élus d’opposition au conseil municipal ont rédigé de leur côté un projet de vœu qu’ils espèrent pouvoir soumettre au conseil municipal du lundi 27 mars. Une présence des membres du collectif est envisagée sur les bancs du public, silencieuse mais expressive, r…

Hervé Herry ne sauvera pas la poste à Ergué-Gabéric

Le maire n'a pas voulu prendre en compte les 2079 signatures d'habitants et d'usagers de notre bureau de poste. De fait, la plus grande partie de la population du Rouillen n'aura plus de service postal, le carré poste de Kerourvois s'adressera aux personnes motorisées de tous les quartiers de la commune, les personnes non motorisées du quartier n'y auront pas accès sans difficulté. Le maire admet que la banque postale ne sera plus opérante sur la commune, ce qui pénalisera de nombreuses personnes qui devront se déplacer à Quimper. La fermeture du bureau de poste signifie l'abandon de ses clients par la banque postale alors que de nombreuses agences bancaires concurrentes opèrent dans le quartier et que de nombreux publics en difficulté avaient pris l'habitude de bénéficier des services de ce bureau de poste accueillant. La décision d'Hervé Herry est d'autant plus décevante que son programme électoral avait prévu de rapprocher les trois quartier…